Enfant Gigogne®

Cette thérapie permet d’identifier et de résoudre les mémoires traumatiques de la petite enfance, de la naissance et de la vie intra utérine, sources de troubles et symptômes de la vie présente.

Cette approche permet d’aborder et de comprendre de manière différente les problèmes rencontrés et de les résoudre.

Nous avons tous fait l’expérience d’une situation où notre mode de réaction était « non contrôlé », une réaction à laquelle nous ne pouvons que dire, « c’est plus fort que moi, j’peux pas m’en empêcher ! ».
Les expériences traumatisantes de l’enfance se pétrifient dans la mémoire et s’enkystent au plus profond de nous créant ainsi nos « Enfants Gigognes® ».

Qu’est-ce qu’une expérience vécue comme traumatisante ?

L’aspect traumatisant d’une situation est subjectif. Lorsqu’un enfant vit une expérience, celle-ci est vécue comme traumatisante lorsqu’il ne peut exprimer l’émotion ou les émotions qui l’accompagnent. Soit parce que cette ou ces émotions ne sont pas comprises par l’enfant, soit parce que certaines valeurs sont ancrées depuis tout(e) petit(e) (culturelles, familiales,…) et l’enfant sent implicitement qu’il ne doit pas en parler.

Le traumatisme est ensuite enfoui, parfois oublié et va conditionner tout au long de notre vie nos comportements, choix de vie personnel et professionnel,…

Ces « Enfants Gigognes® » nous envoient des panneaux indicateurs pour nous appeler à l’aide afin de les libérer de leur souffrance. Ces panneaux indicateurs se matérialisent dans notre vie sous forme de maux tels que la dépression, les phobies, les troubles du comportement alimentaire, comportements inappropriés (« c’est plus fort que moi, j’peux pas m’en empêcher ! »), choix de compagnons de vie avec lesquels la relation sera difficile voire douloureuse,….

Cette approche permet de travailler avec un protocole précis et efficace. Dans un premier temps, elle permet de trouver les causes et les origines de l’expérience traumatique pour libérer ces «  Enfants Gigognes® » puis de faire un travail de mise en paix.

Cette expérience se vit en état de conscience modifiée ou hypnose.

Qu’est ce qu’un état de conscience modifié ?

L’une des propriétés fondamentales de la conscience modifié est de permettre au corps et à l’esprit d’être à la fois en éveil, présent, ici et maintenant, et d’être ailleurs dans l’espace et dans le temps. Il s’agit de communiquer sur un mode particulier afin que le patient puisse ouvrir une porte sur son inconscient et faire émerger ses ressources insoupçonnées. L’hypnose est un outil véritable thérapeutique qui nécessite une implication importante du patient dans sa volonté de changement.

Réparer nos mémoires traumatiques les plus profondes

A partir de son concept de l’enfant gigogne Jean Paul FLUTEAU a développé une méthode psychothérapeutique d’identification et de résolution des mémoires traumatiques. Son approche permet de comprendre « autrement » les problèmes humains et les résoudre avec l’aide de l’hypnose.

A qui s’adresse cette thérapie ?

  • Jeunes adultes
  • Adultes

Cette thérapie ne convient pas aux enfants, pour que l’effet soit et reste aidant, il est préférable que la structuration de l’enfant soit terminée et donc d’arriver à la phase jeune adulte avant d’aller chercher des expériences traumatiques anciennes.